Sur ce blog nous connaissons déjà Jean-Pierre Changeux.
Un des paradigmes auquel se réfère notre médiation cognitive vient de lui.
Nous avons aussi recommandé, en son temps, la lecture de son livre l'Homme de vérité.

Pour enrichir et consolider nos connaissances sur le fonctionnement du cerveau humain je vous recommande la lecture de son dernier livre : "du vrai, du beau, du bien". Si les approches philosophiques se lisent bien, par contre, certains passages, très scientifiques, sont d'un abord difficiles pour un non spécialiste. Qu'importe il suffit alors de "passer". Il ne faudrait surtout pas se priver de la richesse contenue dans ce livre.

Signalons quelques chapitres qui sont en lien direct avec notre préoccupation. Par exemple : "Neurosciences et normativité éthique", "Neuroesthétique", "Bases neurales de la conscience", "Les empreintes cérébrales de l'écriture", "Les mécanismes cellulaires et moléculaires de l'apprentissage".

Lançons quelques hameçons susceptibles de vous accrocher :
"... L'enveloppe génétique, propre au cerveau de l'homme, inclut cette ouverture épigénétique à l'environnement et donc à la génèse des cultures"
ou encore " l'effet du signal physique (issu de monde extérieur à travers les entrées sensorielles) consiste en une modulation de l'activité spontanée, laquelle, évidemment, préexiste à l'interaction avec l'environnement."

Lancez vous. Vous ne le regretterez pas.