Quatrième de couverture :

"Comment pensons-nous ? Qu'est-ce qui fait de nous des êtres doués de conscience, capables de se souvenir, de percevoir le monde alentour, d'éprouver des passions ?
L'un des neurobiologistes les plus éminents présente ici l'ensemble des mécanismes qui composent l'esprit humain. Il dresse le bilan de la révolution neuroscientifique, déjà l'égale de celles qu'ont apportées Copernic, Darwin, Einstein. Car, selon Gerald M. Edelman, la biologie du cerveau et l'étude de son évolution sont en passe de nous fournir la clé de la conscience elle-même. Elles portent en elles une nouvelle théorie de l'âme et du corps qui n'a pas fini de bouleverser nos croyances.

L'auteur

Gerald M. Edelman, Prix Nobel de médecine, dirige l'Institut des neurosciences, à l'Université Rockefeller de New York.

Commentaire personnel

Livre difficile à lire mais pourtant essentiel pour comprendre le fonctionnement du cerveau. Pour le non initié il faudra s'y reprendre à plusieurs fois. Lire 30 pages, s'arrêter, attendre une semaine et reprendre au début. Je l'ai fait donc c'est possible pour tout le monde. Ce livre vaut la peine qu'on lui accorde. Il est une mine de connaissances récentes sur le cerveau.
La mémoire, la construction du souvenir, qu'elle soit celle de l'évolution, celle de l'immunologie, ou celle du cerveau obéit à des principes proches. Edelman se réfère à Darwin.
Vraie ou fausse la théorie des cartes neuronales, développée par l'auteur, semble nous donner l'impression de comprendre certains phénomènes observés lors d'un apprentissage. Je l'ai adoptée dans l'article "le rapport à la nouveauté". Pour l'instant cette théorie me va, mais s'il faut en changer je changerai.